Environnement

A travers les projets de jardins, Permapolis contribue à réintroduire la nature en ville et à limiter les ilots de chaleur. Les méthodes mises en œuvre ont pour objectif de créer les conditions pour accueillir une diversité de végétaux et d’animaux et pour recycler les déchets urbains tant dans le choix des matériaux que dans celui des substrats.

Le jardin c’est la nature en ville, l’agriculture urbaine est une formidable opportunité pour les multiplier.

Jardin d’Ivry, Printemps 2018

Filières locales – Permapolis privilégie les filières locales tant pour les végétaux que pour les matériaux. Le bois des bacs est ainsi issu des forêts d’Ile de France gérées par l’ONF. Les végétaux ornementaux et les arbres proviennent de pépinières produisant leurs plants en France. Les plants potagers sont produits dans les serres de Chez Basile, ferme urbaine à Saint- Denis.

Semences paysannes – Permapolis utilise exclusivement des graines reproductibles issues de semenciers paysans. Elle promeut au cours de ses ateliers la récupération des graines sur plants et s’inscrit dans le réseau d’échange comme Graines de Troc.                                                                                                                                                                                                                

Recyclage –Permapolis recycle les matériaux et leur donne un nouvel usage au jardin : les fenêtres, les grillages, les tôles issus de chantiers son autant de matériaux pour fabriquer une serre ou un appentis récupérateur d’eau. Les substrats sont issus des déchets de la ville et proviennent de filières de valorisation locale.